Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sion - D'ici 2050, le nombre de personnes âgées de 80 ans et plus va plus que tripler en Valais, passant de 13'000 à 44'000. De cette situation découlera une demande croissante en aide et en soins. Le canton a donc décidé d'adapter son offre.
Les diverses formes d'aide au maintien à domicile seront renforcées, a indiqué le canton. L'accent sera mis sur l'aide et les soins au domicile même, mais aussi sur l'accueil à la journée dans des structures de soins de jour ou pour de courts séjours en établissement médico-social (EMS).
Ces prestations apportent un répit aux proches qui s'occupe de la personne âgée, ce qui permet de retarder, voire d'éviter, un placement de longue durée en EMS. Mais elles sont encore insuffisamment développées en Valais, reconnaît le canton.
Le Conseil d'Etat valaisan a aussi décidé d'adopter une norme en lits d'EMS de long séjour parmi les plus basses de Suisse. Soit un maximum de 200 lits pour 1000 habitants de 80 ans et plus.
Le canton justifie cette décision par le fait que les personnes âgées dépendantes préfèrent généralement être prises en charge à domicile, tant que la situation le permet. Il s'agit aussi de tenir compte des coûts importants liés à la prise en charge en EMS.
En 2008, seuls trois cantons suisses enregistraient une proportion de lits EMS inférieure au Valais (201): Genève, Vaud et Bâle-Campagne avec respectivement 178, 184 et 194 lits pour 1000 habitants de 80 ans et plus.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS