Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président sud-coréen Moon Jae-in (à droite) s'est entretenu avec les leaders des différents partis de Corée du Sud sur l'offre de discussion sur la dénucléarisation de la Corée du Nord.

KEYSTONE/EPA YNA/YONHAP

(sda-ats)

Le président sud-coréen Moon Jae-in a estimé mercredi qu'il était "trop tôt pour être optimiste" quant à l'offre de la Corée du Nord de discuter avec les Etats-Unis de sa dénucléarisation. Il a affirmé qu'il n'y avait pas "d'accord secret" avec Pyongyang.

"Nous ne sommes que sur la ligne de départ", a déclaré M. Moon à des responsables politiques. Son émissaire à Pyongyang avait révélé que Kim Jong Un s'était montré prêt à aborder la question longtemps taboue de l'arsenal nucléaire du Nord.

Il a démenti les allégations selon lesquelles des contreparties secrètes auraient été offertes à la Corée du Nord pour la convaincre de venir à la table des négociations. "Il n'y a pas eu d'accord secret de quelque sorte que ce soit avec le Nord", a déclaré M. Moon, selon un porte-parole du petit parti d'opposition Bareunmirae. "Il n'y aura pas de cadeau au Nord."

Le président sud-coréen a insisté sur la nécessité d'entretenir une coopération étroite avec les Etats-Unis: "Je crois que les discussions sur la dénucléarisation ne seront faisables que lorsque la Corée du Sud et les Etats-Unis auront des positions communes" sur la question. "Les discussions intercoréennes ne seront pas suffisantes pour parvenir à la paix", a-t-il encore estimé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS