Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un début d'incendie, qui s'était déclaré dans les sous-sols de l'usine Merck-Serono à Corsier-sur-Vevey (VD), a été maîtrisé. Il n'y a eu ni blessé, ni danger toxique, ni évacuation, a indiqué mercredi la police cantonale vaudoise.

Contrairement à ce qu'elle avait annoncé au départ, il n'y a pas eu d'évacuation de l'usine, a précisé la police. "C'est terminé. Il y aurait eu apparemment un problème technique dans un système de refroidissement qui a entraîné un fort dégagement de fumée", a ajouté un responsable des pompiers.

Quatre véhicules et une quinzaine de pompiers se sont déplacés après l'alerte, ainsi que des gendarmes. Sur place, un photographe de l'agence Keystone a croisé des employés de l'entreprise qui lui ont demandé, étonnés, ce qu'il faisait là.

Merck-Serono est la division biopharmaceutique du groupe Merck. Elle emploie plus de mille personnes de plus de 25 nationalités dans le canton de Vaud. Fin 2014, elle a inauguré un nouveau centre d'expertise à Aubonne pour y regrouper quelque 280 employés.

ATS