Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - Le responsable américain de l'exploitation pétrolière en mer est parti à la retraite lundi, a annoncé le service de gestion des ressources minières (MMS). Celui-ci a été critiqué pour son laxisme dans l'inspection de la plateforme qui a coulé le 22 avril.
Chris Oynes "va partir à la retraite après 35 ans de service", a révélé à l'AFP sous couvert de l'anonymat un responsable du département des Affaires intérieures, qui chapeaute le MMS. M. Oynes était en fonction depuis 2007. En tant que directeur associé du MMS, il avait pour tache de gérer les programmes de forage gazier et pétrolier en mer.
Son départ intervient au moment où le MMS est dans la tourmente. Après la marée noire provoquée par le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon le 22 avril, l'organisme a été accusé de s'être montré trop laxiste dans l'application des normes de sécurité sur les plateformes en mer et d'être trop proche des sociétés qu'il est censé surveiller.
La semaine dernière, la Maison Blanche avait annoncé la mise en place d'un organe indépendant de surveillance du secteur pétrolier; création née de la scission du MMS.
Une partie du MMS sera désormais chargée de la surveillance des installations pétrolières, notamment des plateformes en mer. Une autre partie sera responsable de l'attribution des contrats d'exploration aux compagnies pétrolières, qui génèrent chaque année des milliards de dollars récupérés par le MSS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS