Toute l'actu en bref

L'industrie valaisanne représente environ 25% du PIB cantonal (image symbolique).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Le Grand Conseil valaisan est favorable à l'élaboration d'une véritable stratégie industrielle cantonale. Les syndicats chrétiens du Valais ont salué la démarche jeudi. La question sera étudiée par le gouvernement.

L'industrie valaisanne est confrontée à "une conjoncture difficile, marquée par une rude compétitivité internationale, incitant des groupes industriels à réévaluer la pertinence de maintenir leur site". Pour y remédier, des députés démocrates-chrétiens ont proposé jeudi matin en plénum d'établir une stratégie industrielle pour le canton.

"Il est primordial que l'Etat du Valais donne des signaux positifs à son industrie", formation, fiscalité, énergie, zonage industriel et administration constituant "quelques-uns des nombreux défis à relever." Aucun groupe politique n'a combattu le postulat qui sera transmis au Conseil d'Etat pour réponse.

Horizon de 5 à 10 ans

Pour la seconde fois en cette journée de session, Vaud a été cité en exemple, cette fois pour son fonds en faveur de l'industrie. "Il ne s'agit nullement de s'engager vers une économie planifiée mais au contraire de fixer la vision de la promotion économique du canton sur un horizon de 5 à 10 ans", ont souligné les postulants.

Les syndicats chrétiens du Valais (SCIV) ont salué la volonté du Grand Conseil d'établir une stratégie industrielle. Dans un communiqué, ils se "déclarent prêts à contribuer de manière active" à son élaboration.

ATS

 Toute l'actu en bref