Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les six dangereux braqueurs italiens arrêtés vendredi à Castelrotto (TI) restent en prison trois mois pour les besoins de l'enquête. La mesure a été décidée par le juge des mesures coercitives, ont annoncé lundi le Ministère public tessinois et la police cantonale.

Les malfaiteurs visaient un fourgon de transport de fonds d'une firme tessinoise, qui déplaçait une importante somme d'argent, avait annoncé vendredi la police cantonale du Tessin.

L'intervention, qui s'est déroulée vers 07h30, a été menée conjointement par la police cantonale tessinoise, la police italienne, la brigade mobile de Milan et le corps des garde-frontière.

Planifié en détail

L'opération "était planifiée dans les moindres détails". L'arrestation a été rapide, dynamique et sans violence.

Les braqueurs, âgés entre 25 et 50 ans, ont pu être appréhendés grâce à une information de la police italienne qui les avait depuis longtemps dans le collimateur. Ils étaient connus, notamment pour brigandage. "Ils n'auraient pas hésité à ouvrir le feu pour parvenir à leurs fins", selon la police.

Une fourgonnette, deux voitures et des armes ont été saisies. Parmi ces dernières, une mitraillette, un pistolet semi-automatique ainsi qu'un "jammer", un appareil perturbant les transmissions par téléphone portable et les GPS, a précisé la police lundi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS