Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le temps quasi-méridional va se confirmer ces prochaines années au Tessin. D'ici 2060, les températures estivales à Locarno ou Lugano devraient atteindre les mêmes valeurs qu'aujourd'hui à Florence ou Rome, prédit une étude de MétéoSuisse.

Le mercure devrait afficher 2,9 degrés de plus durant les mois estivaux au Tessin s'il n'y a pas de réduction de gaz à effet de serre à l'échelle globale. En hiver, les températures pourraient augmenter de 2,4 degrés, voire de 3,3 d'ici 2085. A long terme, les pluies se feront plus rares durant la belle saison mais plus denses pendant les mois d'hiver.

Durant les 150 dernières années, les températures au Tessin ont augmenté de 1,5 degré. Cette hausse est deux fois plus élevée que la valeur moyenne globale, selon l'étude. Les changements climatiques se sont surtout manifestés les 50 dernières années, avec des effets notamment au printemps et en été.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS