Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'offre d'un concurrent américain aura eu raison des velléités de Dätwyler de racheter la firme britannique Premier Farnell (archives).

KEYSTONE/URS FLUEELER

(sda-ats)

Dätwyler renonce à acquérir la société britannique composants électroniques Premier Farnell. Le groupe industriel uranais ne surenchérira pas l'offre de rachat de la firme américaine Avnet, a-t-il indiqué jeudi.

Les conditions de l'offre présentée à la mi-juin sont définitives, précise Dätwyler dans une prise de position. Le groupe ne fera pas d'autre proposition et l'offre s'éteindra le 21 août.

Malgré cette décision, Dätwyler compte poursuivre sa stratégie de croissance tant organique que par des acquisitions, précise le communiqué.

Dätwyler proposait 165 pences (2,30 francs) en liquide pour chaque action de Premier Farnell. Y compris la reprise de dettes, la transaction valorisait l'entreprise sise à Leeds à 1,092 milliard de francs. Fin juillet, Avnet a surenchéri en offrant 12%, soit 185 pences en liquide par action de Premier Farnell.

Formé en 1996, le groupe britannique emploie plus de 4500 salariés dans 38 pays. Dätwyler, dont les origines remontent au début du 20e siècle, comprend pas moins de 50 entreprises et un effectif de plus de 7000 collaborateurs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS