Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nasser Al-Attiyah (Mini) a remporté la 2e étape du Dakar 2015 chez les autos, et il a pris la tête du général. Sur deux roues, Joan Barreda (Honda) en a fait de même.

Privé de sa victoire d'étape dimanche pour excès de vitesse, le Qatari Nasser Al-Attiyah s'est vengé en remportant la 2e étape du rallye Dakar 2015, entre Villa Carlos Paz et San Juan. Il a pris au passage la tête au général, alors que les Peugeot sont toujours distancées.

Al-Attiyah, vainqueur du Dakar 2011, signe ainsi sa 20e victoire d'étape, s'imposant au terme des 518 km de spéciale avec respectivement 8'30 et 10'04 d'avance sur les deux Toyota du Sud-Africain Giniel de Villiers et du Néerlandais Bernhard Ten Brinke, les deux mêmes concurrents qu'il devance désormais au général.

Le premier des trois buggies Peugeot a encore été celui du "Matador" espagnol Carlos Sainz, 10e, mais à plus de 26 minutes quand même. Stéphane Peterhansel, dans le top 15 jusqu'au 2e point de contrôle, a perdu du terrain en fin de spéciale, et en milieu d'après-midi, il n'avait pas encore bouclé la spéciale de 518 km, la plus longue de ce rallye. Quant à Cyril Despres, nouveau transfuge de la moto, il était encore plus loin, continuant son difficile apprentissage du quatre roues.

Le motard espagnol Joan Barreda Bort a offert à Honda sa première victoire sur le Dakar 2015. Ce succès est le 11e de sa carrière sur le Dakar, dont cinq l'an passé. Il a devancé de 6'13 son coéquipier portugais Paulo Gonçalves et de 9'16 le pilote KTM Ruben Faria. Barreda s'est également installé en tête en général, devant les mêmes concurrents.

Le tenant du titre motos, l'Espagnol Marc Coma (KTM), a terminé 8e à plus de 12 minutes, victime d'un problème à un pneu. Au général, il pointe désormais à la 6e place, 12'03 derrière le leader.

Olivier Pain, leader du constructeur nippon Yamaha depuis le départ du quintuple vainqueur Cyril Despres du côté des quatre roues, chez Peugeot, a encore vécu une mauvaise journée en terminant 19e, à plus de 26 minutes. Il n'est plus que 17e au général, à plus de 28 minutes, derrière la première féminine de l'épreuve, l'Espagnole Laia Sanz, sur Honda.

Le vainqueur de l'étape de dimanche, le Britannique Sam Sunderland, n'était pas parmi les 50 premiers de l'étape lundi, après s'être perdu sur le parcours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS