Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nasser Al-Attiyah (Mini) est irrésistible sur le Dakar 2015. Le leader du général a aussi remporté la 11e étape, ce qui lui a permis de se rapprocher encore davantage d'un deuxième succès final.

Nasser Al-Attiyah a signé sa cinquième victoire d'étape depuis le départ, la deuxième d'affilée. A l'issue des 520 km entre Salta et Termas de Rio Hondo, dont 194 chronométrés, le Qatari a devancé de 27 secondes son coéquipier argentin de chez Mini, Orlando Terranova, et de 39 secondes le Sud-Africain Giniel de Villiers (Toyota), son dauphin au général.

Cette victoire d'Al-Attiyah est la 10e en 11 étapes pour le constructeur allemand, en passe de remporter son 4e Dakar d'affilée. Au général, Al-Attiyah dispose désormais d'une avance de près d'une demi-heure sur de Villiers, le vainqueur 2009, et de près d'une heure et demie sur son partenaire chez Mini, le Polonais Krzysztof Holowczyc.

Troisième au général mercredi soir, le Saoudien Yazeed Alrajhi (Toyota) n'a pas pu prendre le départ de l'étape jeudi matin, victime d'une casse de son moteur lors de la liaison finale de la 10e étape mercredi soir.

Quant au tenant du titre espagnol Nani Roma, il n'a pas non plus pu prendre le départ jeudi, mis hors course par les commissaires pour avoir raté huit "waypoints", des points de passage obligatoires, ainsi que la ligne d'arrivée lors de la spéciale de mercredi, entre Calama (Chili) et Salta (Argentine) !

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS