Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Daniel Borel a été nommé président d'honneur de Logitech. Le cofondateur du fabricant vaudois de périphériques informatiques a quitté le conseil d'administration du groupe à l'issue de la dernière assemblée générale.

Il s'agit d'une fonction honorifique sans droits de vote. Daniel Borel restera ainsi en contact avec le conseil d'administration du groupe, a indiqué jeudi Logitech dans un communiqué.

Daniel Borel avait présidé le conseil d'administration de la firme de 1988 à 2007. Agé de 65 ans, l'ingénieur d'origine neuchâteloise en a assuré la direction générale de 1992 à 1998.

Sue Gove, Lung Yeh et Edouard Bugnion ont été élus comme nouveaux membres du conseil d'administration. Les administrateurs sortants qui se représentaient ont tous été reconduits.

Les actionnaires de Logitech ont accepté toutes les propositions du conseil d'administration lors de l'assemblée générale. Ils ont notamment accepté un dividende de 0,51 franc par action. Le montant total du dividende s'élève à 85 millions de dollars.

Pour rappel, Logitech a vu son bénéfice net bondir de plus de 80% à 135,3 millions de dollars à l'issue de son dernier exercice décalé 2014/2015, clos fin mars. En revanche, ses revenus, pénalisés par l'appréciation du dollar, se sont tassés de 1% sur un an à 2,11 milliards de dollars.

ATS