Toute l'actu en bref

Les Mondiaux de St-Moritz se sont achevés sur une note amère pour les Suisses. Malgré de belles perspectives avant la 2e manche, les slalomeurs helvétiques sont passés à côté de l'épreuve de clôture.

"Ca fait mal", a reconnu Daniel Yule, qui était dans le coup après la manche matinale (11e à 0''42 seulement du podium provisoire), avant d'être éliminé sur le second tracé. "Ce n'est pas la première fois que je me trouve en bonne position après la première manche, sans parvenir à concrétiser par la suite", a-t-il pesté.

"Quand je vois que Felix (Neureuther) part juste après moi en seconde manche, et qu'il termine à la 3e place, je me dis que j'avais vraiment un coup à jouer. Pour cela, il fallait prendre tous les risques. Et c'est ce que j'ai fait, sans succès néanmoins. Mais je ne vais pas me mettre à pleurer. Si les autres sont sur le podium, c'est qu'ils ont été meilleurs que moi", a conclu le skieur du val Ferret.

Lui aussi dans le coup dimanche à mi-parcours (9e à 0''21 du podium), Ramon Zenhäusern a également été éliminé lors du second tracé. "J'ai commis une faute dans le mur. Et à partir de cet instant, je me suis dit qu'il fallait tout tenter. Malheureusement, comme souvent quand on en veut trop, j'ai enfourché", a raconté le Haut-Valaisan. "C'est dommage qu'une telle élimination survienne justement le jour des Mondiaux", a-t-il regretté.

De son côté, Luca Aerni a payé très cher une grosse faute sur le premier tracé, sans parvenir à revenir l'après-midi (19e). "Cela s'est mieux passé en seconde manche, même si je commets encore une erreur", a expliqué le champion du monde du combiné. "Je vais prendre maintenant un peu de temps pour savourer ma médaille d'or du combiné. Je me suis retenu de trop y penser jusqu'ici, pour ne pas affecter ma préparation au slalom", a-t-il relevé.

Au final, c'est Reto Schmidiger qui a été le meilleur Suisse dimanche avec son 16e rang. "Mes deux manches n'ont pas été irréprochables, mais elles ont été solides. Je suis content avec ce résultat, qui me donne confiance pour la suite", a-t-il assuré.

ATS

 Toute l'actu en bref