Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Khartoum - De nouveaux affrontements vendredi entre les forces gouvernementales et une alliance de groupes rebelles ont fait jusqu'à 40 tués au sein de la rébellion. Ce bilan annoncé samedi par l'armée soudanaise est contesté par les insurgés.
"L'armée a attaqué et défait l'Alliance des forces de la résistance formée par le Mouvement pour la justice et l'égalité (JEM) et l'Armée de libération du Soudan de Minni Minnawi (SLA-Minnawi)", a dit le porte-parole officiel de l'armée soudanaise, selon l'agence officielle SUNA.
Les affrontements sont intervenus vendredi en fin de journée dans le secteur de Shangil Tobaya, à environ 65 kilomètres au sud d'El-Facher, la capitale historique du Darfour, région de l'ouest du Soudan en proie depuis sept ans à une guerre civile complexe.
2 soldats tués"Parmi les rebelles, il y a eu 40 morts et de nombreux blessés", a ajouté ce responsable militaire, précisant que deux soldats étaient tombés au combat et que 13 autres étaient blessés.
Ce bilan a été contesté par la rébellion, qui a revendiqué la victoire et fait état "de deux morts et de quelques blessés" dans ses rangs, selon un communiqué transmis à l'AFP.
Ces combats ont eu lieu pour la seconde journée consécutive dans cette région du Darfour entre l'armée soudanaise et "l'Alliances des forces de la résistance", une coalition d'au moins deux des principaux groupe rebelles de la région, le JEM et le SLA-Minnawi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS