Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Cadel Evans a renoué avec le succès. Après avoir connu quelques difficultés ce printemps, l'Australien a remporté la 1ère étape du Critérium du Dauphiné à Saint-Vallier.
Le leader de BMC a devancé au sprint le Français Jérôme Coppel et le Kazakh Andrey Kashechkin, ses deux compagnons d'une échappée lancée dans les quatre derniers kilomètres. Le peloton, réglé par le Français Nacer Bouhanni, a terminé à 4 secondes.
Arrivé au sein de ce peloton, le Britannique Bradley Wiggins (Sky) a endossé le maillot jaune de leader, avec une seconde d'avance sur Evans. Autant dire que le match est bien lancé entre les deux hommes, favoris de ce Dauphiné mais surtout du prochain Tour de France.
"J'arrive ici après une longue période d'entraînement à la suite du Tour de Romandie (réd: décevante 29e place). C'est un peu une surprise de gagner aussi tôt, mais c'est évidemment une bonne surprise. C'est bien pour moi et pour l'équipe. Nous sommes venus au Dauphiné comme chaque année pour un test, pour travailler ensemble, pour prendre le rythme", a expliqué Evans. "En fin d'étape, j'ai vu une opportunité. Il ne restait plus beaucoup de coureurs donc j'ai sauté sur l'occasion", a raconté le Tessinois d'adoption.
Parmi les couacs de la journée, le champion olympique en titre, l'Espagnol Samuel Sanchez, a chuté au 47e kilomètre avec d'autres coureurs. Le Basque, qui souffre au niveau des côtes, a poursuivi la course mais à distance du peloton. En fin de parcours, le Luxembourgeois Andy Schleck a lui été distancé dans la dernière côte, à 10 kilomètres de la ligne. Il a franchi la ligne avec plus de trois minutes de retard.
Mardi, la deuxième étape se dispute entièrement en Ardèche, sur un parcours accidenté (6 côtes) de 160 kilomètres entre Lamastre et Saint-Félicien.

ATS