Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

David Ginola (49 ans) a subi un quadruple pontage cardiaque à Monaco. L'ancien joueur a été victime d'un malaise en jouant un match jeudi en plein soleil.

David Ginola "est réveillé et va pour le mieux" après avoir subi un quadruple pontage cardiaque au Centre cardio-thoracique de Monaco, a indiqué le Pr Gilles Dreyfus qui a procédé à l'opération. "Il va pour le mieux. Il est réveillé, il est extubé et conscient. Il n'a pas fait d'infarctus", a précisé le professeur Dreyfus qui a effectué un quadruple pontage coronarien durant la nuit.

"Il a eu un trouble du rythme cardiaque, une fibrillation ventriculaire", a ajouté M. Dreyfus. David Ginola "a récupéré complètement et devrait rester hospitalisé durant dix jours. Il pourra reprendre ses activités dans quelques semaines", a-t-il dit.

Le chirurgien a expliqué que le joueur avait eu "beaucoup de chance" bénéficiant d'une intervention rapide des secours dès le début de son malaise, quelqu'un qui se trouvait à ses côtés lui ayant aussitôt prodigué un massage cardiaque. Les pompiers sont arrivés en quelques minutes "et l'ont défibrillé et transféré en hélicoptère à Monaco", a précisé le chirurgien.

"Après une radio, il a été décidé de l'opérer en urgence et a eu quatre pontages en urgence", a-t-il indiqué.

Ginola avait été victime d'un malaise cardiaque jeudi après-midi à Mandelieu alors qu'il participait à un match de football en préambule à un tournoi de golf entre personnalités.

L'ancien joueur du Paris Saint-Germain, passé également par Newcastle et Tottenham, s'est reconverti dans la présentation d'émissions télévisées de football, d'abord en Angleterre puis à Canal+. Il doit être consultant pour la chaîne M6 lors de l'Euro 2016 (10 juin-10 juillet).

Son parcours en équipe de France (17 sélections, 3 buts entre 1990 et 1995) reste marqué par le match maudit France-Bulgarie en 1993 qui avait scellé l'élimination des Bleus pour la Coupe du monde 1994.

ATS