Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Davos disputera les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Les Grisons se sont imposés 5-2 contre IFK Helsinki dans le match retour. Ils affronteront les Tchèques de Liberec au prochain tour.

En revanche, les Zurich Lions sont éliminés par Sparta Prague (0-3) après avoir déjà perdu le match aller (2-3).

Battus 2-1 à l'aller, les Davosiens ont fait la différence au cours de la troisième période (3-0) face à l'équipe dirigée par l'ancien entraîneur de Berne, Antti Törmanen. L'attaquant Perttu Lindgren s'est senti particulièrement motivé face à ses compatriotes pour réussir un doublé dont le très important 3-2 au début de la troisième période.

Les Grisons n'ont pas laissé passer leur chance en fin de partie quand l'irascible Rask est allé se calmer pour la troisième fois de la soirée sur le banc des pénalités. Dario Simion, le meilleur compteur grison en Ligue des champions, a vu son tir dévié par le gardien Husso, pour finir en chandelle au fond des buts (58'50''). Les hommes d'Arno Del Curto avaient leur billet en poche grâce à leur avantage de deux buts (4-2). Ils étaient même complètement soulagés lorsque Sciaroni marquait le but de la sécurité dans la cage vide (59'19'').

Eliminés sans gloire de la Coupe de Suisse par Dubendorf (1re ligue) la semaine dernière, les Grisons ont cette fois-ci fait honneur à leur titre de champion. Ils affronteront début novembre les Tchèque Bili Tygri Liberec, qui ont sorti les redoutables Suédois de Linköping (4-1 et 6-3). la tâche ne sera pas aisée pour les Davosiens.

L'aventure européenne des Zurich Lions s'est terminée sans gloire. Comme face à Genève-Servette vendredi en Championnat de LNA (0-4), les joueurs de Marc Crawford ont paru peu concernés par l'enjeu si l'on excepte les premières minutes de jeu où ils se sont rués sur les buts de l'efficace Popperle. Ensuite, ils ont paru incapables de réagir après l'ouverture du score de Tomas Netik (12e). Toujours privés de Flüeler, blessé, les Lions ont encore concédé un but par tiers-temps. Leimbacher a même cédé sa place à Schlegel dans la cage zurichoise à la 49e après le 0-3 de Buchtele. Mais il serait faux de mettre la responsabilité de cette défaite sur les épaules du portier remplacant des Lions. Ce fut une faillitte collective.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS