Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Le chef de l'ONU Ban Ki-moon a souligné jeudi que de "sérieuses divergences" perduraient entre les dirigeants chypriote grec et turc. Il a laissé transparaître son impatience à voir les négociations en vue de la réunification de Chypre aboutir.
"Nous sommes tombés d'accord pour nous rencontrer à nouveau fin janvier à Genève". "Entre-temps, les dirigeants vont rechercher de nouveaux points de convergence et aborder les questions centrales qui doivent encore être résolues", a ajouté Ban Ki-moon au terme de plusieurs heures d'entretiens avec le président chypriote-grec Demetris Christofias et le dirigeant chypriote-turc Dervis Eroglu.
"Ceci va aider les Nations unies à déterminer leurs prochaines étapes", a-t-il dit. Cette phrase sibylline pourrait laisser transparaître l'impatience de Ban Ki-moon devant des pourparlers qui s'éternisent sans donner de résultat probant.
"De sérieuses divergences demeurent" entre les deux hommes, a dit M. Ban devant la presse. Mais "les deux dirigeants ont exprimé leur engagement à travailler ensemble en tant que partenaires" en vue d'un accord pour la réunification de l'île divisée depuis 1974, a-t-il ajouté.
"Les dirigeants sont tombés d'accord aujourd'hui pour intensifier leurs contacts dans les prochaines semaines de façon à établir un plan pratique pour surmonter les grands désaccords qui demeurent", a-t-il encore indiqué. "Le peuple de Chypre et la communauté internationale veulent une solution, pas des discussions sans fin", a-t-il martelé.
"Nous irons à cette rencontre avec de bonnes intentions et apporterons notre contribution pour surmonter les difficultés", a de son côté déclaré le dirigeant chypriote-turc.
Chypre est divisée depuis le 20 juillet 1974, lorsque la Turquie a envahi le nord de l'île à la suite d'un coup d'Etat fomenté par des nationalistes chypriotes-grecs soutenus par la junte des colonels alors au pouvoir à Athènes et visant à rattacher le pays à la Grèce.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS