Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un des principaux rivaux d'Usain Bolt, le Canadien Andre De Grasse, déclare forfait pour les Mondiaux à Londres qui débutent vendredi. Le Canadien est touché aux ischio-jambiers.

"Plus tôt cette semaine, dans mes derniers préparatifs en vue des Championnats du monde, j'ai subi une déchirure. Je désirais tellement courir à Londres, puisque je n'ai jamais été en aussi bonne forme, mais je ne peux pas risquer d'endommager la blessure davantage", a expliqué l'athlète de 22 ans, dauphin d'Usain Bolt sur 200 m et 3e du 100 m aux JO de Rio en 2016.

De Grasse était un sérieux prétendant au titre sur les deux distances du sprint. Il est considéré comme un potentiel successeur de Bolt, futur retraité à l'issue des Mondiaux. Sa défection n'est pas pour déplaire au légendaire Jamaïcain, qui rêve d'un dernier titre sur 100 m, lors de la finale prévue samedi, avant ses adieux à la piste.

Cette année, De Grasse avait notamment signé un prodigieux 9''69 sur 100 m le 18 juin à Stockholm, avec toutefois un vent favorable de +4,8 m/s, qui n'avait pas permis d'homologuer le chrono. Sa meilleure performance de 2017 sur 100 m est de 10''01. Sur 200 m, il avait réussi un temps de 20''01.

De Grasse est une pépite très convoitée. Son ascension rapide a à nouveau popularisé l'athlétisme au Canada, orphelin sur le sprint depuis la retraite de Donovan Bailey. Après sa troisième place au 100 m des Mondiaux de 2015, De Grasse est passé chez les professionnels, signant la plus lucrative entente pour un premier contrat: 11,25 millions de dollars (près de 11 millions de francs), en plus des bonus de son équipementier, le même que Bolt.

Dans sa liste des 50 athlètes au meilleur potentiel marketing de 2017, le magazine "SportPro Media" l'a placé au 23e rang, deux de mieux que le pilote de Formule 1 Lewis Hamilton.

ATS