Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Delémont - Les deux frères ouïgours accueillis par le canton du Jura il y a dix jours sont installés dans un appartement de Delémont. Les anciens détenus de Guantanamo y réapprennent les gestes de la vie quotidienne, a indiqué l'Association jurassienne d'accueil des migrants (AJAM).
Se déplacer librement en ville, faire leurs emplettes, préparer leurs repas: voilà les activités auxquelles s'adonnent les deux Ouïgours depuis leur arrivée dans le canton du Jura, selon l'AJAM qui les a pris en charge. Les deux frères se dont déclarés "très reconnaissants à la Suisse et au canton du Jura de les avoir accueillis à titre humanitaire".
Prenant des cours de français, ils vont bientôt commencer une formation afin "de vivre de manière totalement autonome". C'est d'ailleurs "leur plus grand souhait", a précisé l'AJAM.
Pour l'instant, les deux réfugiés ne souhaitent pas répondre aux journalistes. L'AJAM demande dès lors aux médias "d'observer la plus grande retenue". Ils se sont néanmoins pliés à la demande du "Quotidien Jurassien", dont la une de samedi présente une photo des deux frères se promenant dans la capitale jurassienne.
La Confédération prend à sa charge tous les frais liés à leur séjour jusqu'à leur indépendance financière. Elle rappelle que les deux hommes n'ont été ni accusés, ni condamnés par les autorités américaines.
Au total, la Suisse accueille trois ex-détenus de Guantanamo. Outre les deux Ouïgours, un ressortissant ouzbek est arrivé dans le canton de Genève en début d'année.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS