Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des militaires débarquent de l'aide d'un hélicoptère après le séisme sur l'île de Lombok.

KEYSTONE/EPA BNPB/BNPB / HANDOUT

(sda-ats)

De nouveaux séismes dont l'un de magnitude 6,9 à faible profondeur ont secoué l'île indonésienne de Lombok. Ils ont tué au moins dix personnes et provoqué des scènes de panique quelques semaines après 2 puissants tremblements de terre qui ont fait près de 500 morts.

Le premier d'une série de séismes enregistrés dimanche par des sismologues, d'une magnitude de 6,3, a frappé l'île peu avant midi, provoquant des glissements de terrain.

Il a été suivi environ 12 heures plus tard par une violente secousse de magnitude 6,9 et une centaine de répliques dont au moins cinq fortes, selon l'Institut américain de géophysique (USGS).

L'île de Lombok, voisine de celle de Bali, dans le sud de l'Indonésie, a déjà été dévastée par deux puissants séismes les 29 juillet et 5 août, qui ont fait près de 500 morts et des centaines de milliers de déplacés.

Plus de 20 blessés

Les victimes du fort séisme survenu dimanche soir ont été recensées dans l'est de l'île de Lombok et sur l'île voisine de Sumbawa, proches de l'épicentre.

"Dix personnes ont péri dans le séisme de magnitude 6,9", a déclaré le porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho, ajoutant que plus d'une vingtaine de personnes avaient été blessées et 150 bâtiments endommagés.

"Au moment du tremblement de terre, la plupart des personnes étaient à l'extérieur de leurs maisons ou dans des abris provisoires. Donc il n'y a pas eu beaucoup de victimes comparé au séisme de la même magnitude survenu le 5 août", a-t-il ajouté.

Patients évacués

"Le traumatisme créé par le précédent séisme dimanche (de magnitude 6,3 vers midi) a fait que les gens ont préféré rester dehors", a souligné M. Nugroho. Des patients d'un hôpital de Sumbawa, une île située à un peu plus de 10 km à l'est de Lombok, ont été évacués par crainte d'effondrement du bâtiment.

Lombok a été en grande partie privée d'électricité à la suite des nouveaux séismes, selon les autorités locales.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS