Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Nord, l'Est et le centre de l'Afghanistan ont subi de très abondantes chutes de neige ces derniers jours (archives).

KEYSTONE/EPA/GHULAM MUSTAFA

(sda-ats)

Les avalanches qui ont frappé l'Afghanistan depuis samedi ont fait au moins une centaine de morts dans le nord-est escarpé du pays. Mais les autorités restaient sans nouvelles lundi de nombreuses populations bloquées dans des villages hors d'atteinte.

Selon le ministère chargé de la gestion des désastres naturels, deux hélicoptères ont été envoyés au Nouristan, l'une des deux provinces les plus pauvres et les plus difficiles d'accès du pays avec le Badkhashan voisin. Ces deux régions ont été fortement éprouvées par les abondantes chutes de neige qui se sont abattues sur le pays entre jeudi et dimanche.

Le gouverneur du Nouristan a fait état de 64 corps comptabilisés lundi matin dans un village dévasté par une avalanche dimanche soir.

"Nous savons que plusieurs autres villages du même district de Bargmatal sont ensevelis sous trois mètres de neige, mais nous n'avons aucune nouvelle à leur sujet", a indiqué Afiz Abdul Qayyom.

"Les routes d'accès sont bloquées et nous tentons de secourir la population par hélicoptère pour lui apporter de l'aide et évacuer les blessés sur l'hôpital de Jalalabad", la grande ville de l'est afghan, a-t-il ajouté.

Bilans à la hausse

Une photo publiée sur le site du ministère de la Défense montre un hélicoptère russe de l'armée afghane posé dans la neige d'où sont déchargés des colis d'aide destinés aux sinistrés.

Mais, selon le gouverneur, c'est surtout la population locale qui se mobilise et organise les secours avec les responsables de districts.

Au Badakhshan voisin, le premier bilan des intempéries fait état de 19 morts dans trois districts, mais de très nombreuses localités restent également coupées du monde depuis le début des chutes de neige jeudi, laissant présager des bilans humains beaucoup plus lourds.

"Douze districts au total sont hors d'atteinte ce matin en raison de la neige et des avalanches" qui se sont succédé pendant trois jours, a confié le porte-parole du gouverneur, Naweed Ahmad Froutan.

Accès difficile

Le ministre chargé de la gestion des risques naturels, Ahmad Barmak, auquel revient la coordination des opérations de secours, a annoncé un bilan général de "119 morts dans 22 provinces et de 89 blessés". Cela semble cependant minimiser l'urgence de la situation notamment dans le nord-est.

"Le gouvernement donne la priorité aux opérations de secours, au dégagement des routes et des passes et ensuite s'occupera de réparer les dégâts", a-t-il déclaré devant la presse.

"Avec les difficultés d'accès, il faudra sans doute davantage de temps pour avoir une idée claire de la situation sur le terrain", a estimé le Bureau des affaires humanitaires de l'Onu (Ocha) dans un communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS