Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bangkok - Des heurts entre armée et manifestants ont fait au moins un mort et huit blessés à Bangkok. Au nombre de ces derniers figure un général favorable aux "chemises rouges", alors que le pouvoir voulait boucler la zone où sont retranchés les manifestants.
Khattiya Sawasdipol, alias Seh Daeng, très populaire parmi les "rouges" et de facto chargé des opérations de sécurité dans leur campement, a reçu une balle dans la tempe. "Il est en train de subir une intervention chirurgicale à l'unité de soins intensifs de l'hôpital Hua Chiew", a précisé un porte-parole du service des secours de la capitale.
Le général Khattiya n'avait pas caché ces derniers jours qu'il n'acceptait pas le plan de sortie de crise du gouvernement. Il a toujours assumé son lien étroit avec Thaksin Shinawatra, ex-Premier ministre en exil renversé en 2006 par un putsch, et dont se réclament de nombreux manifestants.
Selon la police, par ailleurs, cinq grenades M-79 ont été tirées devant le quartier de la finance de Bangkok où manifestants et forces de l'ordre se sont affrontés pendant environ deux heures. L'armée a finalement ouvert le feu pour repousser des manifestants qui chargeaient. Au total, sur l'ensemble de la soirée, un manifestant a été tué et au moins huit ont été blessés.
Abhisit a annulé les élections anticipées qu'il avait proposées en novembre en échange de la fin du mouvement. Et l'armée a fait état de sa volonté d'envoyer des blindés pour prendre position autour du quartier, afin d'étrangler les "rouges". L'opération devait intervenir à 13h00. Mais aucun blindé n'était visible plus de six heures heures après l'échéance.
Suite aux heurts, les Etats-Unis ont décidé de fermer leur ambassade à Bangkok. Peu après, le Royaume-Uni a annoncé qu'il faisait de même.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS