Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York - Un groupe d'une trentaine de petits Etats, dont la Suisse, a lancé lundi des propositions à l'ONU à New York pour mieux coopérer avec les pays du G20. Le président de l'Assemblée générale de l'ONU, Joseph Deiss, a lui souhaité des réunions à l'ONU avant et après chaque sommet du G20.
Le groupe pour la gouvernance globale, qui s'est donné cette année le nom de 3G lors du Forum économique mondial (WEF) à Davos, s'est rencontré à New York pour sa troisième réunion ministérielle, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.
Il est constitué d'environ 30 Etats, dont la Suisse, qui ne font pas partie du G20 et s'efforcent à établir un rapport constructif entre le G20 et l'ONU, a expliqué à l'ATS le représentant de la Suisse à la réunion, l'ambassadeur Alexandre Fasel.
Le cercle des thèmes doit être élargi aux questions de développement lors de la prochaine rencontre du G20 en novembre en Corée du Sud. Le 3G a proposé de discuter de la manière de faciliter l'accès au marché et le commerce pour les pays en développement et d'augmenter la capacité de production.
Le programme "Aide pour le commerce" de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) doit être mieux soutenu, selon le 3G. Les plateformes internationales de l'ONU déjà existantes doivent aussi être intégérées dans les efforts du G20, selon ce groupe.
Des représentants de membres du G20, ceux la Corée du Sud et la France, hôtes des prochains sommets, participaient comme invités à la rencontre du 3G. Le président de l'Assemblée générale Joseph Deiss était également présent. L'ancien conseiller fédéral a fait de la gouvernance mondiale et du renforcement de l'ONU dans la collaboration avec le G20 un thème central de son année présidentielle.
M. Deiss a proposé à la réunion de New York d'organiser un débat informel à l'Assemblée générale sur le programme du G20 avant et après chaque sommet du G20. Selon des sources proches des discussions, la possibilité d'un tel débat avant le prochain sommet du G20 à Séoul est examinée.
Les pays du 3G veulent aussi obtenir que le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon soit invité à toutes les réunions du G20.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS