Toute l'actu en bref

Le président du Parti national-démocrate d’Allemagne (NPD), Frank Franz, semble satisfait de la décision de la Cour constitutionnelle.

KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK

(sda-ats)

La Cour constitutionnelle allemande a annoncé mardi le rejet de la demande d'interdiction du parti d'extrême droite NPD (parti national-démocrate). Cette décision a été prise dans un contexte d'essor de la droite populiste anti-immigration.

"Les demandes du plaignant sont rejetées (...) A l'unanimité, la deuxième chambre a estimé que certes le NPD a des objectifs anticonstitutionnels, mais il n'y a actuellement pas d'éléments concrets de poids laissant penser que l'action (du parti) puisse être couronnée de succès", a indiqué le président de la cour, Andreas Vosskuhle.

ATS

 Toute l'actu en bref