Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Tchèques ont repris l'avantage 2-1 dans la demi-finale de FedCup qui les oppose à la Suisse. Timea Bacsinszky a subi sa 2e défaite en 2 jours, s'inclinant 6-4 6-2 face à Karolina Pliskova.

La Vaudoise (WTA 17) a pourtant maîtrisé ses émotions dans la Messe de Lucerne, 24 heures après le non-match livré face à Barbora Strycova. Auteur d'un début de match remarquable, elle a mené en toute logique 4-3. Mais tout s'est déréglé après qu'elle a concédé son premier break de la journée, à 4-4.

Timea Bacsinszky, qui n'a de nouveau pas pu retenir ses larmes à la fin du match, a eu le tort de ne pas profiter des occasions qu'elle s'est procurées en début de partie. Agressive et inspirée, elle a ainsi bénéficié de trois balles de break sur ses deux premiers jeux de service. Sans toutefois parvenir à concrétiser sa domination.

La Vaudoise, qui regrettera d'avoir manqué l'amortie de coup droit tentée sur la troisième à 2-1 30/40, ne s'est jamais remise du break concédé dans le neuvième jeu. Plus solide en fond de court et plus efficace au service, Karolina Pliskova (WTA 18) a profité pleinement de la soudaine passivité de son adversaire pour remporter sept jeux d'affilée et prendre le large (6-4 4-0).

La messe était alors dite. Karolina Pliskova est parvenue à écarter une quatrième et dernière balle de break à 4-1, conservant jusqu'au bout ses deux services d'avance. Elle a conclu cette partie sur un jeu blanc, armant un service gagnant sur sa première balle de match.

Héroïque la veille face au no 1 tchèque, Viktorija Golubic (WTA 129) se retrouve donc à nouveau dos au mur au moment de disputer le deuxième simple de sa carrière en FedCup. La Zurichoise, qui n'a fêté que deux succès face à des membres du top 100, défiera une Barbora Strycova (WTA 33) en pleine confiance.

ATS