Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Denner affiche de nouvelles ambitions de croissance après la nomination à tire définitif du Mario Irminger au poste de directeur général. La filiale de Migros veut ouvrir 20 à 30 points de vente supplémentaires par année.

Le réseau de magasins devrait ainsi passer de 770 actuellement à 850 d'ici trois à cinq ans, a indiqué le chef du département commerce de marchandises auprès de Migros Dieter Berninghaus dans un entretien accordé au journal "Sonntag". Le discounter veut en tout cas croître plus vite que le marché.

Le réseau de Denner doit être adapté aux réalités régionales et locales. Afin de se différencier encore plus clairement de Aldi et Lidl, le discounter va retoucher ses propres marques. Le commerce de vin sera aussi étoffé.

Chiffre d'affaires en hausse

Denner a vu son chiffre d'affaires progresser depuis le début de l'année de 3,5% en termes réels, alors que le marché évolue en zone négative, a relevé Dieter Berninghaus. Denner subit toutefois les effets des achats à l'étranger en raison du franc fort, un phénomène qui pourrait atteindre son paroxysme durant la période de Noël, précise-t-il.

Dieter Berninghaus est membre de la direction générale de Migros depuis 2008. En tant que chef du département commerce de marchandises, il est responsable des activités de Denner, Migrol, Migrolino, Globus, Interio, Ex Libris, Office World et LeShop.ch.

Denner a nommé fin septembre Mario Irminger au poste de directeur général. Ce dernier dirigeait depuis février déjà les affaires en sus de sa fonction de responsable des finances. Il avait été désigné ad interim à la tête du discounter, suite au départ surprise de Peter Bamert.

ATS