Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Dernier hommage à Charles Aznavour à l'église arménienne de Paris

La France a rendu vendredi un hommage national à Charles Aznavour à Paris.

KEYSTONE/AP/CHRISTOPHE ENA

(sda-ats)

Les obsèques du chanteur français Charles Aznavour, décédé lundi à l'âge de 94 ans, ont été célébrées samedi à la cathédrale arménienne Saint-Jean-Baptiste, près des Champs-Elysées à Paris. La cérémonie s'est tenue dans l'intimité, avec les proches du chanteur.

La presse et le public ont été tenus à l'écart de l'édifice religieux, où la cérémonie s'est tenue. Parmi les proches: les artistes Serge Lama, Emmanuelle Béart, ou l'animateur Michel Drucker. Le cortège funéraire s'est ensuite dirigé vers Montfort-l'Amaury, où Charles Aznavour a été inhumé.

Il repose dans son caveau familial, aux côtés de ses parents et de son fils Patrick, décédé à l'âge de 25 ans. Après la cérémonie, le cimetière a été ouvert au public venu lui rendre un dernier hommage, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Deuil national en Arménie

En Arménie c'est un jour de deuil national, décrété par les autorités. Les drapeaux du pays sont en berne et les églises célèbrent des offices à la mémoire du chanteur décédé en France.

Charles Aznavour s'est éteint lundi à son domicile dans le sud-est de la France, à la suite d'une "défaillance cardio-respiratoire".

Inépuisable et débordant de projets, celui qui s'était imaginé vivre jusqu'à 100 ans avait repris la scène en septembre avec deux concerts au Japon. Il devait se rendre en Arménie la semaine prochaine avec le président français Emmanuel Macron, pour le sommet de la Francophonie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.