Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mohamed Ali a accompli vendredi son dernier voyage, celui vers sa tombe, dans une procession mêlant émotion, gloire et ferveur universelles.

Le cercueil de la vedette planétaire a parcouru 30 kilomètres en corbillard dans sa ville natale de Louisville, au coeur des Etats-Unis, des milliers de personnes s'étant rassemblées sur le trajet. "Ali, Ali", ont scandé sous les soleil ces spectateurs, venus pour certains d'aussi loin que l'Afrique ou l'Asie. A un moment de sa vie, Mohamed Ali, décédé à 74 ans, fut le visage le plus immédiatement reconnaissable sur les cinq continents.

Ils ont brandi des pancartes, des ballons, des photos, des dessins. Et d'innombrables bouquets de roses qui ont fini par recouvrir le corbillard. Malgré la longue attente et la chaleur, certains anonymes n'ont pas quitté les gants de boxe qu'ils avaient enfilés en hommage à l'icône du pays.

Le convoi funèbre, rassemblant une vingtaine d'imposantes limousines, a littéralement dû se frayer un chemin à travers la foule amassée dans certains quartiers de Louisville. Ce fut le cas devant la maison où a grandi celui qui s'appelait alors Cassius Clay.

Pour cet ultime hommage, Toya Johnson, une Noire habitant tout près, avait enfilé un tee-shirt à l'effigie du champion et pris une place à l'ombre des heures à l'avance. "Il aurait adoré que les gens se rassemblent comme aujourd'hui, alors c'est ce que l'on fait", confiait-elle à l'AFP. "Il incarnait l'espoir pour tout ce quartier, les jeunes l'ont toujours pris en exemple et ce n'est pas fini!", ajoutait-elle.

Les limousines transportaient les nombreux enfants et petits-enfants de Mohamed Ali, ainsi que des personnalités choisies pour porter son cercueil: le comédien Will Smith et les anciens champions du monde de boxe Lennox Lewis et Mike Tyson.

La procession s'est achevée au cimetière Cave Hill, pour une inhumation de "The Greatest" dans la plus stricte intimité familiale.

Dans ce vaste espace de verdure est également enterrée Patty Hill, qui a écrit le texte de "Happy Birthday to You". Comme un dernier clin d'oeil à l'universalité du boxeur de légende.

Un "généreux mécène", dont le nom n'a pas été révélé, avait promis de couvrir de pétales de roses rouges le chemin final vers la tombe.

Le boxeur au pas de danseur et poings d'acier repose donc dans son Etat du Kentucky, au coeur d'un pays qui l'a vilipendé ou idolâtré suivant les époques.

ATS