Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Santiago - Les travaux continuaient dimanche pour tenter de s'approcher des 33 mineurs piégés depuis dix jours à 700 mètres sous terre dans une mine du nord du Chili. Deux foreuses de précision devaient remplacer les engins utilisés jusque-là, a annoncé le ministre des Mines, Laurence Golborne.
Les forages pour rejoindre les mineurs piégés à la suite d'un éboulement ont atteint une profondeur de 523 mètres, a expliqué le ministre. On suppose que les hommes ont pu se réfugier dans un abri de survie aménagé à 700 mètres sous terre.
M. Golborne a exprimé l'espoir que grâce aux deux nouveaux engins arrivés des Etats-Unis et d'Australie, un contact pourrait être établi lundi ou mardi. Les mineurs sont toujours supposés être en vie.
Les engins excavateurs tentent d'établir - à l'aide d'une sonde - un contact avec les hommes dont on est sans nouvelles depuis l'éboulement. Celui-ci s'est produit le 5 août à 300 mètres sous terre dans la mine d'or et de cuivre de San José, située près de la ville de Copiapo, à 800 kilomètres au nord de Santiago.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS