Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le bâtiment de l'administration communale a été recouvert de graffitis par des groupements d'extrême-gauche lors du cortège du 1er Mai à Zurich.

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

(sda-ats)

Des groupements d'extrême gauche ont perturbé le cortège des syndicats dimanche à Zurich. Ils ont sprayé les bâtiments de l'administration communale et de la police cantonale et cassé des vitrines de restaurants et commerces au centre-ville.

Les dégâts se montent à plusieurs dizaines de milliers de francs. Sur les 10'000 participants du cortège officiel, environ 300 personnes étaient issues du milieu d'extrême gauche, ont indiqué dimanche les polices cantonale et de la ville. Si cela n'est pas inhabituel, la situation s'est avérée plus tendue que les années précédentes. Les groupements incriminés allumaient constamment pétards et fusées, selon la police.

ATS