Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des élèves d'écoles secondaires de toute la Suisse se sont mis cette semaine dans la peau de politiciens pour se familiariser avec le fonctionnement de la démocratie. Cette action était menée pour la douzième fois depuis 2009 par l'association "Ecoles à Berne".

Jusqu'à présent, 63 classes en provenance de 19 cantons y ont participé, a indiqué jeudi l'ancienne conseillère d'Etat bernoise Dora Andres, présidente et fondatrice de l'association "Ecoles à Berne". Trois autres semaines-projet auront lieu en automne, et les dates pour 2013 à 2015 sont déjà fixées.

Pour préparer la semaine, les élèves étudient le système politique suisse et chaque classe doit récolter 100 signatures pour une initiative populaire fictive, ensuite traitée sur le modèle du Parlement fédéral. Les thèmes étaient par exemple "L'uniforme obligatoire à l'école publique" ou "Pour quatre dimanche sans voitures".

Durant la semaine, les élèves se mettent dans la peau d'un ou d'une membre du Conseil national et débattent dans la salle de la Chambre du peuple. Ils ont aussi pu rencontrer un parlementaire de leur canton, et jeudi, ils ont eu comme interlocuteur l'ancien conseiller fédéral Samuel Schmid comme représentant fictif du gouvernement.

ATS