Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Varsovie - Des électeurs polonais ont mis leur vote aux enchères sur internet deux jours avant le second tour de l'élection présidentielle qui s'annonce particulièrement serré. De telles propositions sont illégales en Pologne.
Un porte-parole du site www.allegro.pl a annoncé avoir retiré les offres. "Il est exact que de telles offres sont apparues sur notre site. Avant le premier tour de l'élection (le 20 juin), nous en avions trente. Elles ont été retirées car elles étaient contraires à notre règlement et contraires à la loi polonaise", a dit Patryk Tryzubiak.
D'autres offres ont été faites avant le second tour, a-t-il précisé. Certains "vendeurs" proposaient leur voix gratuitement, comme un bonus à l'enchère qu'ils plaçaient pour autre chose.
Les derniers sondages prédisent un vote très serré entre le centriste Bronislaw Komorowski et le candidat de la droite Jaroslaw Kaczynski, frère jumeau du président Lech Kaczynski décédé dans un accident d'avion en Russie au mois d'avril.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS