Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Pour la première fois en Suisse, un patient souffrant d'épilepsie s'est fait installer des électrodes dans le cerveau. Les neurologues et neurochirurgiens espèrent ainsi réduire le nombre de crises.

Ce père de famille de 35 ans, qui subit deux crises violentes par semaine, a été opéré le 27 mars à Zurich, a indiqué mardi l'hôpital universitaire. Deux fines électrodes ont été implantées dans son cerveau. Il s'agit de stimuler électriquement un nerf impliqué dans l'inhibition des crises. Il faut maintenant attendre deux ou trois mois pour voir si l'opération zurichoise apporte les résultats escomptés.

Crises réduites

Selon une étude publiée en 2010, les opérations effectuées aux Etats-Unis ont permis de réduire le nombre de crises de 40% en moyenne. Les résultats des premières opérations en Allemagne sont aussi positifs.

Le patient zurichois avait été opéré du cerveau en 1998, mais sans résultat. Il a ensuite été soigné avec quatre médicaments. Les médecins espèrent pouvoir réduire les médicaments après l'installation des électrodes.

L'épilepsie est une maladie nerveuse chronique caractérisée par de brusques attaques convulsives qui peuvent s'accompagner de pertes de connaissance. Entre 0,5 et 1% de la population mondiale est touchée.

ATS