Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La présidente indienne Pratibha Devisingh Patil a salué lundi à Berne les "énormes synergies" économiques entre son pays et la Suisse, au premier jour de sa visite d'Etat. Accompagnée d'une importante délégation économique, elle a déclaré vouloir "énergiser cet aspect des relations" bilatérales.

De "fortes complémentarités" unissent les deux pays, selon la dirigeante. Les entreprises suisses pourraient proposer des "solutions innovatrices" à l'Inde, demandeuse de technologies de pointe dans les "domaines clé de la protection environnementale et de la collecte de déchets urbains".

Mme Patil voit aussi "un énorme potentiel de coopération bilatérale" dans les énergies renouvelables, notamment hydraulique et éoliennes.

Au terme d'entretiens officiels entre le Conseil fédéral et la délégation indienne, la présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey s'est réjouie de l'augmentation du volume des échanges de plus de 180 % entre les deux pays depuis l'an 2000.

La Genevoise a aussi évoqué l'accord de libre-échange "très ambitieux" actuellement négocié entre l'Inde et l'Association européenne de libre-échange (AELE), dont la Suisse est membre.

Le ministre de l'économie Johann Schneider-Ammann devait rencontrer dans la soirée une délégation économique indienne pour discuter de cet accord ainsi que du franc fort et d'une initiative de formation professionnelle entre l'Inde et la Suisse, ont fait savoir ses services. Les délégations des deux pays ont signé en fin d'après-midi un protocole d'entente en matière de dialogue financier.

Au moment de l'échange des cadeaux, Berne a offert une pendule de table à Mme Patil, tandis que Micheline Calmy-Rey a reçu un objet décoratif d'artisanat indien en marbre et pierres précieuses.

ATS