Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des accusés reconnaissent avoir voulu exporter des armes en Somalie

Miami - Un Israélien et un ancien pilote d'avion de combat de l'Armée de l'air américaine ont plaidé coupable de complot en vue d'exporter des armes des Etats-Unis vers la Somalie, a indiqué mercredi le ministère américain de la Sécurité intérieure. Leurs inculpations sont assorties d'une peine maximale de cinq ans de prison.
L'Israélien, 53 ans, et l'ancien pilote, 79 ans, ont eux reconnu avoir organisé l'exportation de fusils d'assaut AK-47 sans autorisation, en violation de la législation américaine sur les exportations d'armes.
Selon des documents de justice, l'Israélien aurait d'abord contacté l'ancien pilote au sujet du transport d'une cargaison de 6000 AK-47 de Bosnie vers la Somalie, puis sur la vente de 700 fusils d'assaut supplémentaires venant des Etats-Unis et qui auraient transité par le Panama vers la Somalie à l'aide de documents falsifiés.
L'Israélien a été démasqué par un agent du gouvernement américain sous couverture, à qui il a effectué un paiement partiel de 116 000 dollars pour couvrir les coûts de transport et les commissions de livraison de ces 700 armes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.