Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sydney - Des militants australiens luttant contre le réchauffement climatique ont paralysé dimanche pendant cinq heures le plus grand port d'exportation de charbon au monde, ont indiqué la police et des responsables portuaires. Ils se sont enchaînés aux machines qui chargent les bateaux.
Les militants, membres du groupe de défense de l'environnement "Rising Tide" ("la marée montante" mais aussi "l'exaspération qui monte"), se sont introduits avant l'aube dans le port de Newcastle, au nord de Sydney.
"Les opérations du port ont été interrompues de l'aube jusqu'au milieu de la matinée", a déclaré à l'AFP un porte-parole du port. "L'activité a été paralysée pendant cinq heures et perturbée pendant huit heures", a-t-il ajouté, précisant que les conséquences financières de cette opération ne seraient pas connues avant plusieurs jours.
Sept hommes et deux femmes se sont enchaînés ou suspendus aux machines, tandis que 32 autres manifestants envahissaient une partie du port, Port Waratah, réservé au charbon, a indiqué la police.
Les personnes enchaînées ont été arrêtées et poursuivies pour être entrées sans autorisation dans un lieu interdit au public, a ajouté la police. Des grues ont été utilisées pour déloger certains manifestants.
Le charbon est la principale cause australienne de réchauffement climatique et le port visé est utilisé pour "exporter le réchauffement climatique dans le monde", a déclaré Annika Dean, porte-parole de Rising Tide.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS