Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'oeuvre "Leuchtturm für Lampedusa" de l'artiste allemand Thomas Kilpper à Heiden dans le cadre de la première halte de l'exposition "Parcours Humain".

KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

L'exposition "Parcours Humain" lance le débat sur des questions essentielles de l'humanité. Elle ouvrira ses portes le 28 mai à Berne et passera successivement à Zurich, Bâle, Lugano et aux Grisons. Elle terminera son périple à Genève, en octobre 2018.

Organisée par l'association du même nom, l'exposition mobilise à chaque halte des artistes renommés. Des oeuvres contemporaines, qui ont un lien explicite avec le thème de l'humanité et de l'engagement humanitaire y seront présentées, indiquent les organisateurs dans un communiqué.

Ils précisent que dans le contexte de détresse humanitaire actuel, le but est de mobiliser des personnes d'origine différentes, y compris les nouveaux arrivants et les migrants, pour un dialogue sur l'humanité. "Parcours Humain" s'adresse à un large public.

SolidarMed, Médecins Sans Frontières (MSF), EPER, le CICR, la Croix-Rouge suisse (CRS) et d'autres organisations comme la fondation Albert Schweizer soutiennent le projet. Au fil des expositions, elles marqueront leur présence par des actions et des présentations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS