Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le spectacle joué à Times Square a déjà été proposé à Londres, en Floride et à Toronto.

KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE

(sda-ats)

Des artistes nagent depuis jeudi à New York dans un aquarium géant pour attirer l'attention sur le changement climatique. Le président américain Donald Trump doit indiquer ces prochains jours s'il va retirer ou non les Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat.

Cet aquarium de 12 tonnes, dans lequel des artistes-nageurs se succèdent et virevoltent dans l'eau dans le cadre d'un projet baptisé Holoscenes, avait déjà été exposé à Londres, puis en Floride et à Toronto. Il restera jusqu'à samedi sur la célèbre place new-yorkaise, au coeur de Manhattan.

Pour son concepteur, Lars Jan, basé à Los Angeles, Times Square, où passent chaque jour des centaines de milliers de personnes, est l'endroit idéal pour son projet qui vise à sensibiliser le plus de monde possible au réchauffement.

"Nous adapter aux réalités"

"Je voulais faire bouger 3500 gallons d'eau le plus possible avec un corps humain parce que je pense que cela remue vraiment les gens", a indiqué l'artiste, soulignant avoir été inspiré par les inondations récurrentes dans le monde.

"Quelles que soient nos convictions politiques, nous devons songer à changer fondamentalement nos habitudes et nous adapter aux réalités de la science du climat", a-t-il ajouté, soucieux de relativiser l'impact du gouvernement de M. Trump.

L'installation de l'aquarium s'inscrit dans le cadre du World Science festival, un événement new-yorkais qui fête cette année son 10e anniversaire avec le climat pour thème principal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS