Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La candidature de Sion pour les Jeux olympiques de 2026 provoque des prises de position tranchées. Le PLR a fait savoir son adhésion au projet alors que les socialistes haut-valaisans réclament l'abandon immédiat du projet (archives).

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

La candidature de Sion pour les Jeux olympiques d'hiver 2026 provoque déjà des prises de position tranchées. Si le PLR est entièrement favorable au projet, les socialistes haut-valaisans y sont totalement opposés.

Dans un communiqué diffusé lundi, le PS haut-valaisan réclame "l'abandon immédiat" du projet. Il craint surtout une explosion des coûts liés à la sécurité et un dépassement budgétaire en la matière dont le contribuable valaisan fera les frais.

A l'opposé, le PLR croit "dur comme fer" à ce projet, a-t-il communiqué lundi. Tous les signaux sont au vert, estime le parti qui regrette juste que le gouvernement cantonal n'ait pas présenté in corpore le projet lundi lors de sa conférence de presse.

Les autres formations politiques du canton n'ont pas encore fait connaître leur position sur la question. Lancée lundi par la délégation du Conseil d'Etat aux Jeux olympiques, la campagne sur cette candidature se poursuivra jusqu'en juin 2018. L'électorat cantonal se prononcera le 10 juin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS