Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les bateaux à vapeur de la CGN évoluent sur le Léman au large de Morges.

KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

(sda-ats)

Près de 10'000 personnes ont assisté à la "Parade navale" de la Compagnie générale de navigation (CGN) à Morges dimanche. Le conseiller fédéral Guy Parmelin et la conseillère d'Etat vaudoise Nuria Gorrite ont pris part aux festivités à bord de " La Suisse".

Les cinq bateaux à vapeur de la flotte "Belle Epoque" sont sortis naviguer, ont indiqué les organisateurs dans un communiqué dimanche soir. Près de 2'000 chanceux ont obtenu leur sésame pour monter à bord de l'un de ces prestigieux bateaux.

Après 45 minutes de chorégraphie au large, le spectacle s'est poursuivi aux abords des quais. Au total, la parade a duré une heure trente et s'est terminée par un lâcher de ballons.

Pour cette édition, cinq bateaux "Belle Epoque" de la CGN étaient réunis: le "Vevey" (1907), le "Savoie" (1914), le "Simplon" (1920), le "Rhône" (1927), ainsi que "La Suisse" (1910), le bateau amiral de la Compagnie. Le " Lausanne ", le plus grand navire de la flotte, faisait lui office de tribune.

La chorégraphie navale a été imaginée par le 1er Capitaine Olivier Chenaux et dirigée par le Capitaine instructeur Alex Beauval, aux commandes de " La Suisse ".

Deux revenants pour 2017

La prochaine édition sera marquée par le grand retour sur les flots de l' "Italie", après 16 mois de travaux. Le "Montreux", actuellement en réparation, sera également de la partie. Le lieu de la parade choisi pour mai 2017 n'est pas encore connu.

ATS