Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington - De petites boulettes de goudron ont été repérées ce week-end le long des côtes du Texas. Des analyses sont en cours pour déterminer si elles proviennent de la marée noire du Golfe du Mexique, ont indiqué lundi les services des gardes-côtes des Etats-Unis.
"Nous avons aussitôt déclenché des opérations de nettoyage et envoyé des échantillons au laboratoire d'analyse" pour savoir si elles proviennent de la marée noire causée par le naufrage le 22 avril de la plate-forme Deepwater Horizon, a affirmé le commandant des gardes-côtes dans un communiqué.
Les plages de l'Etat sont restées ouvertes "car les petites boulettes de goudron ne représentent que peu de danger pour les personnes qui les fréquentent", a ajouté le communiqué. Ces boulettes mesurent de un à trois centimètres de diamètre et couvrent "moins de un pour cent" de la superficie des plages.
Par ailleurs, BP a indiqué lundi avoir déjà dépensé 3,12 milliards de dollars pour réparer les dégâts causés par la marée noire dans le golfe du Mexique. Quelque 44.500 personnes, 6.563 bateaux et 113 avions sont désormais engagés dans la lutte contre la pollution.
BP indique avoir reçu 95.000 demandes de dédommagements et avoir effectué plus de 47.000 paiements, pour un total d'environ 147 millions de dollars.
Le pétrole a d'ores et déjà souillé plus de 700 kilomètres de côtes, selon les autorités américaines, qui ont indiqué qu'elles continuaient à installer des barrages flottants censés arrêter la progression du pétrole vers le rivage.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS