Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des buralistes ont neutralisé une dizaine de radars près de Bordeaux dans la nuit de samedi à dimanche pour protester contre le projet d'instauration des paquets neutres de cigarettes en 2016 en France. Des actions plus fortes sont envisagées.

Les manifestants ont recouvert les radars situés en bordure de la rocade de contournement de la ville avec des sacs sur lesquels était inscrit: "supprimer mes buralistes ne fera pas baisser le tabagisme. Non au paquet neutre, non au paquet à 10 euros".

"Le paquet neutre c'est la mort des buralistes", a déclaré Joaquim Rompante, président de la chambre syndicale. Il a assuré que les consommateurs y étaient opposés. "Nous sommes 26'000 buralistes en France qui employons 100'000 personnes. Ca va faire du chômage !".

Des sacs similaires ont été déposés sur la tête des statues de la fontaine des Girondins située dans le centre de Bordeaux. Des affiches véhiculant le même message ont été apposées sur la permanence de la députée PS Michèle Delaunay qui mène un combat contre le tabagisme et sur la permanence de la fédération départementale du parti socialiste.

Taxis et bonnets rouges

Les buralistes se mobilisent partout en France depuis plusieurs semaines contre l'instauration dans moins d'une année, dès mai 2016, d'un paquet de cigarettes sans logo, de même taille et de même couleur avec la seule mention de la marque en petits caractères.

Le projet de loi, dans lequel figure cette mesure, a été adopté en première lecture le 3 avril dernier à l'Assemblée nationale. Il sera examiné mercredi par la commission des affaires sociales du Sénat.

Une manifestation des buralistes sera organisée à cette occasion devant le parlement, a indiqué M. Rompante qui a brandi la menace d'une action plus forte. "On a été gentils jusqu'à présent. S'il faut faire comme les taxis ou les bonnets rouges, nous le ferons", a-t-il prévenu. Le "paquet neutre", prévu dans une directive européenne de 2014, est déjà en vigueur depuis 2012 en Australie.

ATS