Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des cantons allègent leur interdiction générale de tirer des feux d'artifice, sous condition. Les régions romandes, plus touchées par le danger d'incendie, restent plus strictes.

Six des dix arrondissements administratifs du canton de Berne ont à nouveau la permission de faire des feux et des feux d'artifice pour autant qu'ils ne soient pas allumés en forêt ou à proximité. Les précipitations du week-end dernier ont réduit les risques d'incendie, argue lundi le canton dans un communiqué.

Le Jura bernois, Bienne, le Seeland et Thoune devront, eux, encore patienter pour un relâchement de l'interdiction. Les pluies n'ont pas apporté l'effet espéré et les risques d'incendie sont encore trop importants. Selon le portail des dangers naturels de la Confédération, le danger oscille entre "très fort" et "fort" dans ces régions.

Même constat dans les cantons du Jura, du Valais et de Zoug qui rappellent lundi leurs dispositions en vigueur, notamment en vue des festivités du 1er août. Les habitants ont ainsi l'interdiction d'allumer des feux ouverts en forêt et à proximité. Ils sont également sous le coup d'une interdiction générale d'emploi de tous types d'engins pyrotechniques.

L'utilisation de feu d’artifice est, dans les deux cantons romands, uniquement possible avec une autorisation explicite ou dans des zones précises sécurisées.

Les pluies annoncées adoucissent Vaud

Les deux périodes de pluie prévues mercredi et vendredi soir ont en revanche adouci les dispositions du Pays de Vaud, dont le danger d'incendie était toujours au plus haut lundi. L'Etat-major cantonal a procédé à une nouvelle appréciation de la situation et a décidé d'autoriser les feux patriotiques et les feux d'artifice tirés par des professionnels, indique-t-il.

Les feux d'artifice par des particuliers restent cependant interdits. Les feux pour les grillades, en forêts ou en plein air, sont également exclus, note le canton.

Cantons outre-Sarine plus permissifs

Outre-Sarine, Saint-Gall, la Thurgovie, Schaffhouse et Zurich renoncent à l'interdiction générale de faire des feux et des feux d'artifice. La plus grande prudence reste cependant de mise en raison de la sécheresse. Selon le portail de la Confédération, le danger d'incendie est également moins fort qu'en Suisse-Romande, même s'il reste encore "marqué".

Enfin, les deux Bâle, l'Argovie et Soleure octroient le droit de faire les feux d'artifice sous conditions tout en maintenant leur interdiction d'allumer des feux en forêt ou à proximité.

ATS