Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sempach - Jamais encore on n'avait compté autant de geais des chênes en Suisse que cet automne. Ces oiseaux aux ailes striées de bleu vif et de noir arrivent par centaines de milliers des forêts du nord et de l'est de l'Europe, selon la Station ornithologique suisse.
Pour les ornithologues, c'est un événement réjouissant, a dit jeudi à l'ATS Matthias Kestenholz, responsable de la communication de la Station ornithologique suisse. "Nous aurons la possibilité d'observer de plus près ces très jolis oiseaux".
Le nombre de geais des chênes observés cet automne à la station du col de Bretolet, dans le Val d'Illiez (VS), pulvérise les records. La situation est identique dans le reste de la Suisse, a indiqué la Station ornithologique de Sempach dans un communiqué.
Le geai des chênes est un oiseau typique de notre pays, explique Matthias Kestenholz. L'invasion actuelle de ces corvidés est un phénomène naturel. Un grand succès de reproduction est peut-être à l'origine de cet exode. Les fortes densités de geais auront conduit certains d'entre eux à délaisser leurs forêts d'origine pour venir s'installer en Suisse.
En automne, le geai des chênes collecte des glands et les dissimule dans le sol. L'hiver venu, quand la nourriture devient rare, ces provisions cachées lui permettent de calmer sa faim. Les glands qu'il ne retrouve pas germent le printemps suivant. Les geais ont ainsi contribué à la propagation des chênes dans toute l'Europe.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS