Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'eusaurosphargis dalsassoi disposait d'une carapace aux plaques variées.

Université de Zurich

(sda-ats)

Le fossile d'un jeune saurien daté de 241 millions d'années, découvert en 2002 près de Davos, a permis de reconstituer l'animal. Long de 20 cm, il disposait d'une carapace composée de plaques variées. Le fossile sera présenté mercredi prochain à Coire.

La pièce avait été découverte dans un état de conservation exceptionnel par des chercheurs de l'Université de Zurich dans des couches calcaires du glacier Ducan, à 2740 m d'altitude. Le saurien appartient à l'espèce "Eusaurosphargis dalsassoi", découverte pour la première fois dans la région italo-suisse du Monte San Giorgio, inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco.

Celui de Davos a probablement été emporté par une mer depuis une île proche. Après sa mort, sa carcasse aurait été incorporée dans les sédiments de cette mer, estiment les chercheurs. Son fossile est nettement mieux conservé que celui du premier exemplaire. Il a permis de reconstituer le squelette et la physionomie de l'animal, indique vendredi l'Université de Zurich.

L'objet retourne aux Grisons dès cet été, où le Musée cantonal d'histoire naturelle l'exposera. Selon l'institution, la région n'était pas formée de montagnes à l'époque des dinosaures. Le saurien a sans doute vécu sur le bord d'une île au milieu d'une mer chaude, à l'image des Bahamas.

ATS