Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Valora lance la vente de cigarettes électroniques dans ses kiosques de toute la Suisse. Le distributeur bernois vante une clope pouvant être utilisée aussi en tous lieux car elle ne se consume pas. Le produit est encore mal connu et donc peu encadré par la loi.
Ces cigarettes peuvent être utilisée dans les zones sans fumée, sous réserve des dispositions légales en vigueur, indique Valora dans son communiqué publié lundi. Elles ont à choix le goût "tabac", "menthol" ou "energy" et ne contiennent pas de nicotine.
La cigarette électronique vendue par le groupe bernois ne contient pas de nicotine. Une petite lumière bleue la différencie d'un vrai mégot. La vapeur et l'odeur s'évanouissent rapidement, a expliqué à l'ATS Stefania Misteli, porte-parole de l'entreprise.
Ces produits - aussi appelés "e-cigarettes" - comportent un appareil alimenté par une batterie et une cartouche interchangeable contenant des excipients et des arômes. En aspirant dans l'embout, l'utilisateur inhale ces substances qui sont vaporisées.
Nicotine interditeLa question de leur emploi dans les trains ou les cafés pourrait se poser. "Pour l'instant les cigarettes électroniques n'ont pas fait l'objet de réclamations de la part de la clientèle", a dit à l'ATS Christian Ginsig, porte-parole des CFF, qui ne réagiront qu'en cas de recommandation de l'OFSP.
Ces cigarettes sont connues en Suisse depuis 2005 et sont souvent commandées par Internet. Mais elles présentent des risques: elles peuvent contenir des substances nocives ou causer une intoxication en cas de maniement incorrect.
Celles sans nicotine sont permises mais l'OFSP conseille la prudence. Même si les fabricants les décrivent comme de saines alternatives au tabac, il manque des études sur leurs effets. Il ajoute que les distributeurs sont tenus de garantir que les substances inhalées ne mettent pas la santé en danger.
Ces produits sont souvent fabriqués par de petites sociétés chinoises et il n'y a aucune garantie de qualité, expliquait au printemps dernier le Dr Jean-François Etter, de l'Université de Genève.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS