Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des inconnus ont enterré un cochon mort et quatre têtes de porc sur un terrain où doit être construite la future mosquée de Granges (SO). L'acte a été annoncé par des lettres anonymes envoyées au médias de la région, a indiqué vendredi la police soleuroise.

Dans la lettre anonyme, les auteurs précisent qu'ils ont aussi déversé 120 litres de sang de cochon sur le terrain. Ils expliquent avoir profané le terrain pour protester contre "l'islamisation rampante" de la Suisse.

Pour les auteurs anonymes, on va maintenant pouvoir constater si les promoteurs de la mosquée sont aussi croyants qu'ils le prétendent. On ne pourra plus les prendre au sérieux s'ils acceptent de faire construire la mosquée sur un sol profané.

Dans un communiqué publié en fin d'après-midi, le Conseil islamique centrale suisse (CCIS) "condamne la profanation" du terrain de la future mosquée". "Avec cet acte, une limite a été franchie et l'islamophobie en Suisse atteint un nouveau niveau", selon le CCIS.

ATS