Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Des compteurs défectueux calculent une consommation trop élevée

Un bon millier de compteurs défectueux risquent de réserver de mauvaises surprises aux consommateurs d'électricité. Ils affichent une utilisation trop élevée. L'écart va du simple au triple. Les entreprises concernées sont priées de prendre les devants.

Parmi les entreprises qui utilisent ces compteurs figurent EEF Fribourg, ENSA Corcelles, Groupe E Fribourg, RESA Morges, SE Auvernier, SEIC Gland, SEY Yverdon, SI Bole, SI Boudry, SI Nyon, SIG Genève et UO Orbe. Ces sociétés ont jusqu'à la fin de l'année pour informer personnellement tous les clients touchés et jusqu'à fin 2013 pour remplacer les compteurs défectueux.

Les écarts de mesure ont été constatés par l'Office fédéral de métrologie (METAS) sur certains compteurs des types MT300 et MT400 de la société Iskraemeco. Selon cette dernière, le problème touche environ 3% des 35'000 appareils de ces marques installés en Suisse.

Un client peut demander un examen de l'appareil par un organe indépendant. Mais les coûts de ce contrôle seront à sa charge si aucun problème n'a été décelé. De plus, il est très difficile de constater la durée et l'ampleur des écarts de mesure, note jeudi METAS.

Les filaments à l'origine des erreurs ne résistent en effet pas aux secousses, mêmes légères. Il n'est donc plus possible de vérifier, une fois le compteur démonté, si celui-ci était effectivement défectueux.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.