Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des conteneurs, des sacs de lait en poudre, du pétrole et d'autres débris se sont échoués lundi sur des plages de Nouvelle-Zélande sur l'île du Nord. Ces conteneurs proviennent du naufrage d'un cargo sur un récif au large de Tauranga.

Le Rena, qui s'est échoué le 5 octobre dernier à 22 km au large de Tauranga, s'est brisé en deux dans la nuit de samedi à dimanche en raison d'une tempête.

Une vingtaine de conteneurs en mer contiendraient un produit chimique toxique, tandis que les autres sont remplis de marchandises courantes.

L'échouage du Rena, un porte-conteneurs de 47'230 tonnes battant pavillon libérien, constitue la plus grave catastrophe écologique qu'ait connue la Nouvelle-Zélande de mémoire récente.

ATS