Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Par les temps qui courent, nous souhaitons dédier cette année notre saut à toutes les familles en difficulté, pas seulement ici à Rome mais aussi en Italie et dans le monde entier", a confié Maurizio Palmulli avant le grand saut.

KEYSTONE/AP/GREGORIO BORGIA

(sda-ats)

La tradition du plongeon du Nouvel An a une nouvelle fois été respectée lundi à Rome. En ce premier jour de 2018, plusieurs courageux ont sauté dans les eaux froides du Tibre, le fleuve qui traverse la capitale italienne.

Comme chaque année depuis 1946, plusieurs plongeurs courageux ont bravé le froid et la pluie, avant de s'élancer depuis un pont dans le centre de Rome et piquer une tête dans le Tibre. La température du fleuve atteint à cette époque de l'année à peine quelques degrés. Simone Carabella, plongeur historique, le confirme: "L'eau est vraiment glaciale".

"C'est le 30e saut que je fais", assure de son côté Maurizio Palmulli, autre plongeur historique. "Par les temps qui courent, nous souhaitons dédier cette année notre saut à toutes les familles en difficulté, pas seulement ici à Rome mais aussi en Italie et dans le monde entier", ajoute ce quinquagénaire au corps tatoué, avant de s'élancer pour un plongeon d'une vingtaine de mètres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS